La réforme de la PACES de 2020 a engendré une série de bouleversements pour les étudiants désirant intégrer des études MMOPK, autrement dit pour celles et ceux souhaitant exercer dans le secteur de la médecine, de la maïeutique, de l’odontologie, de la pharmacie ou de la kinésithérapie. Désormais, à quoi ressemblent les études de santé sans PACES en France, et plus particulièrement à Strasbourg ? Page après page, découvrez le point complet de l’organisme Prépa Vésale.

Notre prochaine se fera le :
- En attendant nos prochaines JPO, venez visiter la prépa de Strasbourg et poser vos questions en prenant rendez-vous par téléphone au 03 88 13 70 67.

La réforme de la PACES en France et à Strasbourg expliquée

En 2020, la réforme des études de santé est entrée en vigueur pour tous les aspirants médecins, dentistes, pharmaciens, maïeuticiens et kinésithérapeutes. Dans toute la France, la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES) a disparu au profit à la fois d’une nouvelle première année appelée PASS et de Licences comprenant une option Accès Santé, les L.AS. Mais ce bouleversement ne s’est pas appliqué tel quel dans le Bas-Rhin.

PASS et L.AS dans la plupart des universités françaises…

À la voie unique représentée par la PACES, la majorité des universités de France préfère à présent deux voies, parmi lesquelles les étudiants doivent choisir dès Parcoursup. La première est le PASS ou Parcours Accès Santé Spécifique. Très similaire à la PACES, il propose une majorité d’enseignements liés à la santé, couplés toutefois à une option hors santé comme le droit, l’histoire ou encore l’économie et gestion.

 

Une L.AS, pour sa part, est une Licence à Accès Santé. Il s’agit d’une Licence à dominante hors santé comme, encore une fois, le droit, l’histoire ou bien encore les lettres modernes, mais au sein de laquelle l’étudiant suit une mineure santé. Ce sont ces matières qui pourront lui permettre de rallier un parcours MMOPK.

… mais une Licence Sciences pour la Santé unique à Strasbourg

L’Université de Strasbourg a fait le choix de ne proposer ni PASS, ni L.AS, mais une unique voie d’accès permettant de rallier les 5 filières MMOPK : c’est la Licence mention Sciences pour la Santé ou SpS. Via Parcoursup, le candidat souhaitant s’inscrire à Strasbourg en Licence SpS doit désormais choisir entre 11 parcours différents. Chacun de ces parcours correspond à une matière mineure, qu’il devra suivre à côté de sa majeure dédiée à la santé :

  • Chimie
  • Droit
  • Mathématiques
  • Physique
  • Psychologie
  • Sciences de la Terre et de l’univers
  • Sciences de la vie
  • Sciences du sport
  • Sciences économiques
  • Sciences et technologie
  • Sciences sociales

Le déroulement de la Licence Sciences pour la Santé à Strasbourg

La L1 Sciences pour la Santé s’articule autour de 3 grands ensembles d’enseignements :

  • l’ensemble santé
  • l’ensemble transversal (méthodologie du travail universitaire, sciences humaines et sociales, langue vivante…)
  • l’ensemble de la discipline hors santé

Une année aussi sélective que la PACES

La réforme des études médicales de 2020 a mis fin à la fois au numerus clausus et au concours PACES. Toutefois, l’accès aux études de santé MMOPK reste extrêmement sélectif à l’Université de Strasbourg, comme dans toutes les facultés de santé de France. À Strasbourg, l’admission dans une filière MMOPK s’effectue désormais sur la base suivante :

  • il faut tout d’abord valider la 1ère année de la Licence Sciences pour la Santé, mais pas seulement
  • les 10 à 12 % des meilleurs étudiants de chacun des 11 parcours de la Licence sont admis directement en 2ème année MMOPK
  • les 20 à 25 % suivants doivent présenter des épreuves orales d’admission
  • une partie des étudiants présentant ces oraux sont admis en 2ème année MMOPK, dans la limite des places disponibles

Les études de santé en France et à Strasbourg détaillées

Combien d’années d’études sont nécessaires pour devenir médecin, sage-femme, chirurgien-dentiste, pharmacien ou kinésithérapeute, les 5 filières du cursus MMOPK ? Dans la majorité des universités de France, les candidats doivent désormais passer par le PASS ou par une L.AS ; mais à l’Université de Strasbourg, l’accès à chacune de ces 5 filières impose de passer par une année de Licence Sciences pour la Santé. Sur son site, l’organisme Prépa Vésale vous explique le déroulé des études après cette année de Licence SpS pour chaque parcours.

Quelles études pour devenir médecin ?

Les études de médecine se divisent en 3 cycles :

  • le 1er cycle dure 3 ans et inclut, à Strasbourg, la passage par la Licence mention Sciences pour la Santé
  • le 2ème cycle dure lui aussi 3 ans et s’achève par le passage des épreuves classantes nationales
  • le 3ème cycle dure de 3 à 5 ans selon que l’étudiant se dirige vers la médecine générale ou vers une spécialité médicale

Quelles études pour devenir sage-femme ?

Les études de maïeutique se divisent en 3 temps :

  • à Strasbourg, l’étudiant doit d’abord passer avec succès les examens de la Licence SpS
  • il intègre ensuite l’École de Sages-Femmes des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg pour un 1er cycle d’études d’une durée de 2 ans
  • il suit enfin, dans la même école de sages-femmes de Strasbourg, un 2ème et dernier cycle d’études, lui aussi d’une durée de 2 ans

Quelles études pour devenir chirurgien-dentiste ?

À Strasbourg, après une 1ère année en Licence Sciences pour la Santé, l’aspirant dentiste s’engagera dans minimum 6 années d’études au sein de la faculté de chirurgie dentaire de la ville. Ses études seront réparties en 3 cycles :

  • le 1er cycle sera sanctionné par le diplôme de formation générale en sciences odontologiques
  • le 2ème cycle sera sanctionné par le diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques
  • le 3ème cycle durera d’une à 4 années selon le projet professionnel de l’étudiant

Quelles études pour devenir pharmacien ?

Dans le Bas-Rhin, c’est dans la faculté de pharmacie de Strasbourg que les aspirants pharmaciens suivront leurs études, après avoir présenté avec succès les examens de la Licence mention Sciences pour la Santé. Ils y obtiendront :

  • un 1er diplôme, qui confère un grade équivalant à celui d’une Licence
  • un 2ème diplôme, qui confère un grade équivalant à celui d’un Master
  • enfin, un 3ème diplôme : le diplôme d’État de docteur en pharmacie, permettant d’exercer la profession dans toute la France

Quelles études pour devenir kiné ?

À l’Université de Strasbourg, les bacheliers souhaitant intégrer un institut de formation pour masseurs-kinésithérapeutes (IFMK) doivent obligatoirement passer par la Licence SpS. En cas de succès, ils intègrent l’IFMK d’Alsace. Les études y préparant au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute durent 4 ans et comprennent :

  • des cours théoriques
  • un enseignement pratique
  • des stages cliniques

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • études de santé 2020
  • réforme études de santé
  • étude de santé réforme